Agriculture en Turquie | Cultures | RĂ©gions | Statistiques | Soutien gouvernemental

L’agriculture en Turquie est l’un des affluents Ă©conomiques les plus importants qui contribue fortement Ă  la croissance de l’Ă©conomie turque. La Turquie occupe un rang Ă©levĂ© en termes de production agricole par hectare, et le gouvernement offre de nombreuses opportunitĂ©s et un soutien financier Ă  l’agriculture.

Dans cet article, nous répondons aux questions les plus importantes sur les cultures agricoles en Turquie et les régions agricoles, ainsi que des statistiques importantes sur le secteur agricole en Turquie.

Agriculture en Turquie

Facteurs importants affectant l’agriculture en Turquie

  • La Turquie est confrontĂ©e Ă  de graves sĂ©cheresses qui pourraient entraĂźner la mort de la plupart des cultures. Selon le ministre de l’Agriculture, « la Turquie a connu en 2017 la pire sĂ©cheresse que le pays n’ait pas connue depuis 44 ans, en raison de la diminution significative des prĂ©cipitations ».
  • Une main-d’Ɠuvre professionnelle avec des taux de main-d’Ɠuvre compĂ©titifs, 70 Ă  80 % infĂ©rieurs Ă  ceux de l’Europe.
  • Les inondations frappent gĂ©nĂ©ralement le secteur agricole turc en raison du rĂ©chauffement climatique et du changement du rĂ©gime des pluies. De nombreuses rĂ©gions sont confrontĂ©es Ă  des inondations, qui affectent lourdement le secteur agricole. Une dĂ©mographie prospĂšre et la classe moyenne sont prĂȘtes Ă  consommer beaucoup.
  • Soutien du gouvernement et vaste programme d’incitation.
  • Logistique et infrastructure bien dĂ©veloppĂ©es.
  • Une situation gĂ©ographique distincte Ă  proximitĂ© des marchĂ©s europĂ©ens, moyen-orientaux et russes.
  • D’énormes investissements gouvernementaux dans l’irrigation et l’agriculture, en plus de l’amĂ©lioration des infrastructures.

De nombreuses  banques en Turquie accordent des prĂȘts et des incitations aux investisseurs dans le secteur agricole.

OpportunitĂ©s d’exportation dues Ă  la proximitĂ© de nombreux marchĂ©s qui ont besoin de produits agricoles.

Statistiques importantes sur l’agriculture en Turquie

L’agriculture en Turquie joue un rĂŽle important dans l’activitĂ© Ă©conomique du pays, car la superficie totale des terres agricoles arables est de 23,2 millions d’hectares, les exportations atteignent environ 18 milliards de dollars, tandis que les importations s’Ă©lĂšvent Ă  environ 13 milliards de dollars, avec un excĂ©dent commercial total de 13,2 milliards de dollars. 5 milliards.

Le secteur agricole en Turquie emploie environ 5,3 millions de travailleurs et le PIB du secteur agricole atteint environ 50 milliards de dollars.

Les revenus agricoles en Turquie ont augmenté de 77,7 % entre 2002 et 2018.

Cultures en Turquie

Les cultures cultivées en Turquie varient entre les céréales, les fruits, les légumes et les plantes médicinales et aromatiques.

Cultures céréaliÚres cultivées en Turquie

La production cĂ©rĂ©aliĂšre en Turquie augmente considĂ©rablement grĂące au climat favorable, Ă  l’utilisation de technologies agricoles appropriĂ©es et au dĂ©veloppement de types de semences modernes.

Les cĂ©rĂ©ales cultivĂ©es en Turquie varient entre le blĂ©, l’orge, l’avoine, le maĂŻs et le riz.

Blé

L'agriculture en Turquie 2

Le blĂ© est l’un des produits agricoles les plus importants en Turquie, utilisĂ© dans le pays et exportĂ© Ă  l’Ă©tranger.

Le blĂ© est principalement cultivĂ© dans la rĂ©gion de l’Anatolie centrale en Turquie. L’agriculture est Ă©galement rĂ©pandue dans les rĂ©gions de Marmara, de la MĂ©diterranĂ©e et du sud-est de l’Anatolie. La rĂ©colte du blĂ© cultivĂ© dans la rĂ©gion mĂ©diterranĂ©enne a lieu en mai, tandis qu’elle a lieu en juillet en Anatolie centrale et en aoĂ»t en Anatolie orientale.

La Turquie est l’un des plus grands producteurs de blĂ© et de farine au monde, avec une production totale en 2019 atteignant environ 20 millions de tonnes de blĂ©.

Orge

L’orge pousse plus rapidement que le blĂ©, ce qui pousse de nombreux agriculteurs et investisseurs Ă  la cultiver Ă  la place du blĂ©. La Turquie a produit, selon les derniĂšres statistiques de 2020, environ 7 millions de tonnes d’orge, ce qui en fait l’un des plus grands pays producteurs au monde.

L’orge est produite en Anatolie centrale et la hauteur de la plante varie de 35 Ă  100 cm. Il est utilisĂ© dans les produits alimentaires, les boissons et l’alimentation animale.

Seigle et avoine

La Turquie se classe au septiĂšme rang mondial pour la culture de l’avoine, et l’avoine cultivĂ©e est utilisĂ©e dans l’industrie alimentaire et peut ĂȘtre cultivĂ©e dans les endroits froids et Ă©levĂ©s de Turquie.

MaĂŻs (MaĂŻs)

L'agriculture en Turquie 3

La Turquie produit environ 6 millions de tonnes de maĂŻs par an. La production de maĂŻs est cultivĂ©e naturellement dans les rĂ©gions de la mer Noire et de Marmara, ainsi que dans d’autres rĂ©gions, notamment en Anatolie centrale, grĂące Ă  l’irrigation.

Ces derniĂšres annĂ©es, les États de la rĂ©gion mĂ©diterranĂ©enne ont commencĂ© Ă  dĂ©velopper leur production de maĂŻs.

Riz

Le riz est produit en Turquie dans les États de Samsun, Sinop, Çorum, Çankırı, Bursa, Balıkesir, Çanakkale, Tekirdağ, Edirne et Kirklareli.

La production de riz de la Turquie est d’environ 550 000 tonnes par an, tandis que la consommation atteint environ 750 000 tonnes et, par consĂ©quent, la Turquie importe environ un quart de million de tonnes de riz par an.

Cultures industrielles cultivées en Turquie

Les cultures industrielles sont l’une des cultures agricoles les plus importantes en Turquie. Ils ne sont pas utilisĂ©s directement aprĂšs leur production et leur rĂ©colte, car ils doivent ĂȘtre transformĂ©s dans diffĂ©rentes installations industrielles.

Les cultures industrielles en Turquie vont du thé, du tabac, du coton, du tournesol, de la betterave sucriÚre, du lin, du haschisch à des fins médicinales et du pavot.

le tabac

L'agriculture en Turquie 4

La culture du tabac se fait en Turquie avec l’autorisation lĂ©gale de l’État, car cultiver du tabac en Turquie sans autorisation est illĂ©gal et punissable.

Il est produit dans diffĂ©rentes rĂ©gions en fonction des conditions climatiques et pĂ©dologiques de Turquie, oĂč les États suivants produisent du tabac en Turquie :

Manisa, Izmir, Denizli, Aydin, Ushak, Mugla, Balikesir, Bursa, Samsun, Bitlis, MuƟ, Malatya, Adiyaman et Hatay.

Le tabac a besoin d’humiditĂ© et de tempĂ©rature pendant sa pĂ©riode de croissance. Il est utilisĂ© comme matiĂšre premiĂšre dans les industries de la cigarette, du cigare et de la chimie. car le tabac est sĂ©chĂ© et sĂ©chĂ©.

Coton

Le coton a besoin de beaucoup d’eau pendant sa pĂ©riode de croissance, car il pousse plus facilement dans les sols alluviaux. Il est principalement produit Ă  l’extrĂȘme sud-est de l’Anatolie. Les fibres, graines et pulpe extraites du coton sont utilisĂ©es dans les activitĂ©s industrielles. L’huile est produite Ă  partir de pĂąte de coton en Turquie.

La production de coton de la Turquie, selon les derniĂšres statistiques, est d’environ 750 000 tonnes par an.

Betterave sucriÚre « Betterave »

La Turquie est l’un des plus grands producteurs de betteraves sucriùres au monde, se classant au cinquiùme rang des pays producteurs de betteraves sucriùres.

La betterave sucriĂšre est produite dans la plupart des rĂ©gions de l’Anatolie centrale en Turquie et est Ă©galement cultivĂ©e dans les rĂ©gions de l’Anatolie occidentale intĂ©rieure, de la mer Noire centrale et occidentale, de la rĂ©gion de Marmara et de l’Anatolie orientale.

La production turque de betterave sucriĂšre, selon les derniĂšres statistiques, se situe entre 2 millions et 250 000 tonnes par an.

Thé

L'agriculture en Turquie 5

Le thĂ© est un produit agricole trĂšs cĂ©lĂšbre en Turquie, comme on le trouve dans les villes de Rize, Trabzon, Giresun et Artvin, Ă  l’est de la mer Noire. Les feuilles de thĂ© sont fermentĂ©es (sĂ©chĂ©es) dans les usines de la ville de Rize.

La Turquie a pris de l’ampleur dans les annĂ©es quarante du siĂšcle dernier aprĂšs la production et l’exportation de thĂ© turc vers divers pays du monde, cĂ©lĂšbre pour sa haute qualitĂ© et sa popularitĂ©.

La production turque de thĂ©, selon les derniĂšres statistiques, est d’environ 200 000 tonnes par an.

Coquelicot

Les coquelicots sont cultivĂ©s dans les rĂ©gions chaudes aux Ă©tĂ©s et aux pluies modĂ©rĂ©es, et leur culture nĂ©cessite un permis de l’État.

La drogue appelĂ©e opium est obtenue Ă  partir d’une capsule de pavot, de l’huile de ses graines et du fourrage pour animaux de sa pulpe.

Le pavot est produit en Turquie depuis de nombreuses années, 90 % du pavot étant produit à des fins médicinales et exporté.

Chanvre « herbe Â»

La culture du cannabis en Turquie nĂ©cessite un permis de l’État ainsi qu’un suivi pĂ©riodique pour garantir que le chanvre n’est pas utilisĂ© illĂ©galement.

Le chanvre est produit en Turquie dans les États de Sinop, Kastamonu et Zonguldak, en plus de Sakarya, Ă  des fins mĂ©dicales.

Cultures oléagineuses cultivées en Turquie

De nombreuses cultures olĂ©agineuses sont produites en Turquie, dont les plus importantes sont les olives, le tournesol, le soja, les arachides, l’anis, la rose et le sĂ©same.

Olives

L'agriculture en Turquie 6

Les olives en Turquie sont gĂ©nĂ©ralement produites dans la rĂ©gion Ă©gĂ©enne, au sud de Marmara, et les cĂŽtes de la MĂ©diterranĂ©e et de Kilis sont Ă©galement des lieux oĂč l’olĂ©iculture est rĂ©pandue.

Avec l’intĂ©rĂȘt croissant pour un mode de vie et une alimentation saines dans le monde ces derniĂšres annĂ©es, l’importance de la production et de la consommation d’huile d’olive a augmentĂ©.

La production d’olives de la Turquie, selon les derniĂšres statistiques, est d’environ 160 000 tonnes par an, et les oliviers de Turquie ont une production agricole Ă©levĂ©e d’environ 27 kilogrammes par arbre et par an.

Tournesol

La culture du tournesol en Turquie nécessite des précipitations pendant la période de croissance en plus des conditions météorologiques chaudes pendant la période de maturation.

L’huile de tournesol en Turquie est l’un des produits agricoles les plus utilisĂ©s dans le pays. 70 % de la production de tournesol est produite dans les provinces d’Edirne, Tekirdag, Kırklareli, Bursa et Balıkesir.

L’Anatolie centrale et la rĂ©gion centrale de la mer Noire sont d’autres rĂ©gions oĂč le tournesol est produit.

La production turque de tournesols, selon les derniĂšres statistiques, est d’environ 2 millions de tonnes par an.

Soja

En raison de la courte pĂ©riode de culture du soja, il est cultivĂ© comme sous-produit sur les cĂŽtes de Cukurova, dans la plaine d’Antalya et dans la mer ÉgĂ©e, et est Ă©galement cultivĂ© dans les rĂ©gions centrales et orientales de la mer Noire.

CacahuĂštes et SĂ©same

L'agriculture en Turquie 7

Les arachides poussent dans un sol meuble dans les climats chauds et humides. Il est utilisĂ© dans toutes les industries des fruits Ă  coque et du pĂ©trole.

Environ 90 % de la production d’arachide de la Turquie est cultivĂ©e dans la rĂ©gion mĂ©diterranĂ©enne.

Les États d’Osmaniye et d’Adana comptent parmi les principaux États producteurs d’arachides.

Le sĂ©same est principalement produit Ă  Marmara, dans la mer ÉgĂ©e, en MĂ©diterranĂ©e et dans le sud-est de l’Anatolie. Bien que l’huile soit obtenue Ă  partir de graines de sĂ©same, elle est Ă©galement utilisĂ©e dans la fabrication du tahini, des gĂąteaux, des biscuits et du pain.

Légumineuses cultivées en Turquie

La Turquie est cĂ©lĂšbre pour la production de nombreuses lĂ©gumineuses, notamment les haricots, les haricots rouges, les pois chiches, les lentilles et les pois. La Turquie a pris de l’ampleur dans la production de lĂ©gumineuses depuis les annĂ©es 1980.

Lentilles

Les lentilles étant riches en protéines, elles sont consommées en grande partie en Turquie.

La production de lentilles en Turquie est divisĂ©e en lentilles vertes et lentilles rouges, car les lentilles rouges sont cultivĂ©es en Turquie dans la rĂ©gion du sud-est de l’Anatolie, tandis que les lentilles vertes sont cultivĂ©es en Anatolie centrale.

La Turquie est le troisiĂšme plus grand pays au monde producteur de lentilles

La production agricole turque de lentilles, selon les derniĂšres statistiques, est d’environ 480 000 tonnes par an.

Pois chiches

Les pois chiches sont cultivĂ©s en Turquie dans les rĂ©gions d’Anatolie centrale, de la mer ÉgĂ©e et du sud-est de l’Anatolie.

La production agricole de pois chiches de la Turquie, selon les derniĂšres statistiques, est d’environ 500 000 tonnes par an et la productivitĂ© de chaque hectare est d’environ 120 kilogrammes.

Haricots

Les haricots sont cultivĂ©s dans des zones ne dĂ©passant pas 1 500 mĂštres et peuvent ĂȘtre arrosĂ©s en Ă©tĂ©. Les haricots sont Ă©galement connus comme un lĂ©gume des climats chauds. La baisse de tempĂ©rature de deux ou trois degrĂ©s dans les zones oĂč il est cultivĂ© est prĂ©judiciable aux haricots.

Les haricots sont cultivés dans la région cÎtiÚre de Turquie et le long des riviÚres.

Fruits cultivés en Turquie

Les fruits cultivés en Turquie varient entre les noisettes et les figues, les agrumes, les noix, les raisins, les pommes, les figues, les abricots et le kiwi en plus de nombreux autres fruits.

Pistaches

L'agriculture en Turquie 8

La Turquie est cĂ©lĂšbre pour la culture des meilleurs types de pistaches dans les États de Gaziantep, Sirt et ƞanlıurfa, oĂč la Turquie est considĂ©rĂ©e comme l’un des plus importants producteurs de pistaches au monde, puisque le nombre de pistachiers en Turquie est d’environ 40 millions d’arbres. .

Noisette

Les noisettes sont l’un des produits agricoles les plus importants en Turquie, car la Turquie est le plus grand producteur de noisettes au monde. Sur 10 noisettes consommĂ©es, 8 d’entre elles Ă©taient cultivĂ©es en Turquie.

C’est l’une des cultures agricoles les plus importantes en Turquie, car environ 4 millions de personnes sont liĂ©es directement et indirectement Ă  la culture de la noisette. La superficie des plantations en Turquie est d’environ 500 Ă  600 000 hectares.

Les noisettes poussent dans les rĂ©gions froides et trĂšs pluvieuses. La tempĂ©rature hivernale varie entre 5 et 6 degrĂ©s, tandis que la tempĂ©rature estivale varie entre 20 et 25 degrĂ©s. Il atteint une hauteur comprise entre 0 et 500 mĂštres. Il est principalement cultivĂ© dans les rĂ©gions centrales et orientales des rĂ©gions cĂŽtiĂšres de la mer Noire en Turquie. Dans ces rĂ©gions, la production de noisettes est affectĂ©e lorsque la tempĂ©rature hivernale descend en dessous de zĂ©ro.

Agrumes

Les agrumes cultivĂ©s en Turquie sont les mandarines, les oranges, les pamplemousses et les citrons. Il peut ĂȘtre cultivĂ© dans des endroits oĂč la tempĂ©rature hivernale ne descend pas en dessous de zĂ©ro degrĂ© Celsius.

Elle est cĂ©lĂšbre pour les rĂ©gions cĂŽtiĂšres de la MĂ©diterranĂ©e et de la mer ÉgĂ©e. Avec sa trĂšs forte production d’agrumes, en plus des villes de Mersin, Adana, Antalya et Hatay.

figue

La Turquie est l’un des plus grands producteurs de figues au monde, car elles sont cultivĂ©es sur la cĂŽte Ă©gĂ©enne.

Les figues sont cultivĂ©es principalement dans les villes d’Izmir et d’Aydin car elles ont besoin d’une tempĂ©rature Ă©levĂ©e d’au moins 0 degrĂ© Celsius en hiver.

Pomme

L'agriculture en Turquie 9

La majeure partie de la production de pommes turque est cultivĂ©e dans la rĂ©gion de l’Anatolie intĂ©rieure de la Turquie. Au niveau des villes, la production Ă  Niğde, NevƟehir et Konya est Ă©levĂ©e.

La ville d’Amasya, dans la rĂ©gion centrale de la mer Noire, joue un rĂŽle important dans la production de pommes, certaines pommes cultivĂ©es Ă©tant exportĂ©es.

Noyer

La culture des noix en Turquie est rĂ©pandue dans la rĂ©gion de l’Anatolie occidentale, oĂč la Turquie se classe au quatriĂšme rang des pays les plus producteurs de noix au monde.

En 2019, la Turquie a produit environ 225 000 tonnes de noix. La plus grande production de noix se trouvait dans l’État de Hakkari, avec environ 12 000 tonnes. AprĂšs Hakari, KahramanmaraƟ est suivi de 11,4 mille tonnes et Mercenelles de 11 mille tonnes.

PĂȘche

La pĂȘche est l’un des fruits les plus importants cultivĂ©s en Turquie et Bursa est cĂ©lĂšbre pour sa culture de pĂȘches de haute qualitĂ©.

Légumes cultivés en Turquie

La Turquie cultive de nombreux lĂ©gumes, dont les plus importants sont les tomates, les poivrons, les concombres et les courgettes, en plus des pommes de terre, de l’ail et des oignons.

La rĂ©gion de l’Anatolie centrale est l’une des rĂ©gions les plus importantes en matiĂšre de production et de culture de lĂ©gumes en Turquie.

La Turquie est rĂ©putĂ©e pour sa production de tomates, dont une grande partie est exportĂ©e Ă  l’étranger, notamment vers la Russie.

RĂ©gions agricoles en Turquie

L'agriculture en Turquie 1

L’agriculture en Turquie varie selon les rĂ©gions, car elle est divisĂ©e entre la rĂ©gion de Marmara, la rĂ©gion Ă©gĂ©enne, la rĂ©gion mĂ©diterranĂ©enne, la rĂ©gion de l’Anatolie centrale, la rĂ©gion de la mer Noire, la rĂ©gion de l’Anatolie orientale et la rĂ©gion du sud-est de l’Anatolie.

Agriculture dans la rĂ©gion de l’Anatolie orientale

En raison de la topographie accidentĂ©e de la rĂ©gion orientale de l’Anatolie en Turquie, outre l’altitude au-dessus du niveau de la mer, les Ă©tĂ©s courts et les hivers longs, l’agriculture est limitĂ©e aux seules plaines situĂ©es entre les montagnes.

L’Ă©levage s’est dĂ©veloppĂ© comme alternative Ă  l’agriculture dans l’est de l’Anatolie, oĂč la population locale Ă©lĂšve des moutons et du bĂ©tail.

Agriculture en Anatolie centrale

Les cultures de blĂ©, d’orge, de maĂŻs, de tournesol, de betteraves Ă  sucre, d’ail, d’oignons, de cerises et de pommes de terre sont rĂ©putĂ©es pour leur culture en Anatolie centrale, et EskiƟehir, la capitale, Ankara, Çorum, Konya, Çankarı, Niğde et de nombreux autres États le sont. cĂ©lĂšbre pour l’agriculture en Anatolie centrale.

Agriculture dans la région égéenne et méditerranéenne

La rĂ©gion Ă©gĂ©enne et la mer MĂ©diterranĂ©e sont cĂ©lĂšbres pour ĂȘtre l’une des zones agricoles les plus importantes de Turquie en raison du climat doux en hiver, oĂč sont cultivĂ©es toutes sortes de lĂ©gumes et de fruits, comme le blĂ©, l’orge, le tabac, le pavot et du coton, en plus des noix, des raisins, des olives et des agrumes.

Agriculture dans la région de Marmara

Les cultures cultivĂ©es dans l’ouest de l’Anatolie varient des lĂ©gumes comme les tomates, les concombres et les courgettes aux fruits, notamment les cerises et les raisins, et les États de Bilecik, Balkasir, Bursa, Chanakkala, Istanbul et Kriklari sont pris en compte.

Agriculture dans la région de la mer Noire

La région de la mer Noire en Turquie produit de nombreux produits agricoles en Turquie, dont les plus importants sont le thé de Rize, les noisettes et les légumes, en plus de divers fruits.

Soutien gouvernemental à l’agriculture en Turquie

Le gouvernement turc propose de nombreuses incitations aux investisseurs turcs et Ă©trangers pour contribuer Ă  l’agriculture en Turquie, la plus importante Ă©tant des incitations financiĂšres sous forme de paiements aux producteurs.

L’État soutient les producteurs qui utilisent des plants sous licence, et le gouvernement turc fixe Ă©galement un certain nombre de conditions d’octroi de subventions qui doivent ĂȘtre remplies avant d’obtenir des paiements.

La banque Ziraat  est chargĂ©e de soutenir et de financer les agriculteurs turcs, aux cĂŽtĂ©s de nombreuses autres banques gouvernementales.

Quels sont les produits agricoles les plus importants en Turquie ?

Les noisettes, les pistaches, le blĂ©, l’orge et les tomates sont les produits agricoles turcs les plus importants.

Qu’est-ce qui distingue l’agriculture en Turquie ?

L’agriculture en Turquie se caractĂ©rise par la diversitĂ© des cultures et la fertilitĂ© des terres, car il est possible de cultiver de nombreux produits divers dans diffĂ©rentes rĂ©gions en raison des diffĂ©rentes rĂ©gions climatiques de la Turquie.

Abdullah Habib
Abdullah Habib

Merhaba ! Je m'appelle Abdallah Habib. Dans cet article, je partage l'essence de mon voyage de 7 ans en Turquie - en tant qu'expatriĂ© et Ă©tudiant Ă©tranger. Avec un cƓur plein d'histoires et un esprit riche en enseignements tirĂ©s de mes expĂ©riences, j'ai Ă©crit cet article juste pour vous. Alors, sans plus tarder, asseyez-vous, dĂ©tendez-vous et bonne lecture !

Articles: 3637

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *