Turkey Land Borders

Frontières terrestres de la Turquie

  • Dernière modification de la publication :Février 22, 2023
  • Temps de lecture :8 min de lecture
  • Post category:Tourisme / Villes

Connaissez-vous les tenants et les aboutissants des frontières terrestres de la Turquie  Que vous soyez passionné de géographie ou simplement curieux de découvrir ce pays fascinant, cet article de blog est fait pour vous !

Nous couvrirons les pays limitrophes de la Turquie, ainsi que tout autre fait intéressant lié à ses frontières terrestres. Alors prenez votre atlas ou votre globe et rejoignez-nous dans le voyage !

Frontières terrestres de la Turquie

Introduction aux frontières terrestres de la Turquie

Bienvenue aux frontières terrestres de la Turquie ! Comme vous le savez peut-être déjà, la Turquie est entourée par la mer sur trois côtés, la Méditerranée au sud, la mer Égée à l’ouest et la mer Noire au nord. Il possède également une grande péninsule à peu près rectangulaire qui relie ces mers.

La superficie totale de la Turquie est de 783 562 km2 (302 535 milles carrés), dont 98 % sont des terres et 2 % sont de l’eau. Le littoral de la Turquie mesure 7 200 km (4 500 mi) de long et compte au total 10 frontières terrestres avec 5 pays différents.

Pour entrer et sortir de la Turquie, vous aurez besoin d’un passeport ou d’un document de voyage en cours de validité. De plus, des contrôles de documents sont requis lors du franchissement d’un poste frontière. Connaître toutes ces informations aide à planifier votre voyage en Turquie beaucoup plus facilement ! (1)

Pour en savoir plus sur les frontières terrestres de la Turquie, continuez à lire cet article.

Total des frontières terrestres de la Turquie

Les frontières terrestres totales de la Turquie mesurent jusqu’à 2 816 kilomètres, reliant la nation à 8 pays différents – l’Arménie, l’ Azerbaïdjan , la Bulgarie, la Géorgie, la Grèce, l’Iran, l’Irak et la Syrie. Outre ses frontières terrestres, le pays est également entouré par la mer sur trois côtés – la Méditerranée au sud, la mer Égée à l’ouest et la mer Noire au nord.

En raison de sa situation géographique stratégique, de nombreuses personnes utilisent cette frontière terrestre pour entrer en Turquie. Cependant, il est important de noter que les visiteurs doivent avoir des documents valides avec eux lorsqu’ils entrent en Turquie car le gouvernement a mis en place certaines politiques concernant l’entrée et la sortie.

Portes frontalières de la Turquie

Lorsqu’il s’agit de traverser la frontière avec la Turquie, les visiteurs doivent utiliser l’une des portes frontalières désignées. Outre un passeport ou un document de voyage valide, les visiteurs peuvent également avoir besoin d’obtenir un eVisa turc. Les deux principaux points de passage routiers sont situés dans le nord-est de la Grèce et nécessiteront des contrôles de documents à l’entrée.

Nous avons préparé pour vous ci-dessous une liste des portes frontalières les plus importantes de Turquie.

  1. Kapikule Border Gate – situé à la frontière bulgaro-turque, près de la ville d’Edirne
  2. Porte frontière de Habur – située à la frontière irako-turque, près de la ville de Silopi
  3. Porte frontalière de Cilvegozu – située à la frontière syro-turque, près de la ville de Reyhanli
  4. Sarp Border Gate – situé à la frontière géorgienne-turque, près de la ville d’Artvin
  5. Porte frontalière d’Ipsala – située à la frontière gréco-turque, près de la ville d’Edirne
  6. Porte frontalière d’Oncupinar – située à la frontière syro-turque, près de la ville de Kilis
  7. Kapitan Andreevo Border Gate – situé à la frontière bulgaro-turque, près de la ville d’Edirne

Lire aussi : Ministère turc de la culture et du tourisme

Frontières maritimes de la Turquie

La Turquie est entourée de quatre mers – la Méditerranée, la mer Égée, Marmara et la mer Noire – et possède 8 333 kilomètres de côtes. La mer Noire borde la Turquie au nord et est une plaque tournante commerciale majeure dans la région.

La mer Méditerranée est au sud et la mer Égée est à l’ouest. La mer de Marmara sépare les masses terrestres européennes et asiatiques de la Turquie. La Turquie n’a pas de frontière terrestre directe avec la Russie, mais une frontière maritime en raison de sa situation sur les côtes de la mer Noire des deux pays.

Cela facilite l’accès maritime entre la Russie et la Turquie, ce qui en fait une route commerciale importante pour les deux pays.

Pays frontaliers de la Turquie

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que la Turquie est un pays qui borde 8 pays différents. Au nord-ouest se trouve la Bulgarie, au nord-est se trouvent la Géorgie et l’Arménie, et à l’est se trouvent l’Azerbaïdjan et l’Iran. Au sud, vous trouverez l’Irak et la Syrie. Enfin, la Grèce se situe à l’ouest de la Turquie.

Chacun de ces pays a sa propre culture et ses propres coutumes et les frontières peuvent être franchies avec les bons documents. Il est important de rechercher les exigences spécifiques d’entrée et de sortie lorsque vous voyagez dans l’un de ces pays.

Documents requis pour l’entrée et la sortie vers et depuis la Turquie

Lorsque vous entrez ou sortez de la Turquie, vous devez avoir des documents de voyage valides et appropriés. De plus, tous les voyageurs de plus de 6 ans doivent présenter un passeport valide, un formulaire de demande de visa et une lettre de leur employeur lors de leur demande d’entrée. Il est important de noter que tous ces documents doivent rester valides tout au long de votre séjour en Turquie.

Conclusion

En conclusion, les frontières terrestres de la Turquie sont hautement réglementées par le gouvernement et nécessitent un passeport valide et d’autres documents pour l’entrée et la sortie. La sécurité est également une préoccupation majeure aux frontières de la Turquie, le gouvernement et les citoyens prenant des mesures proactives pour protéger le pays.

En fin de compte, les frontières terrestres de la Turquie offrent une occasion unique de découvrir les diverses cultures de la région tout en offrant un moyen de déplacement sécurisé.