Mount-Ararat-Noahs-Ark-1

Le mystère et la signification du mont Ararat : un pic sacré en Turquie

  • Dernière modification de la publication :mars 15, 2023
  • Temps de lecture :13 min de lecture
  • Post category:Culture / L'histoire

Le mont Ararat a captivé l’imagination des explorateurs, des théologiens et des historiens pendant des siècles. Sa présence imposante et son lien avec l’histoire biblique de l’Arche de Noé en font une destination intrigante pour les aventuriers et les fidèles.

Dans cet article, nous explorerons la géographie, la mythologie et la signification de ce sommet majestueux.

Mont Ararat

Mont Ararat : emplacement, altitude et faits

Situation géographique en Turquie

Le mont Ararat est situé dans l’est de la Turquie, près des frontières de l’Iran et de l’Arménie. C’est le plus haut sommet du pays et la pièce maîtresse du massif de l’Ararat, qui se compose de deux cônes volcaniques : le Grand Ararat et le Petit Ararat.

Le mont Ararat est appelé mont Agri en Turquie.

Élévation et proéminence

  • Grand Ararat : Avec une altitude de 16 854 pieds (5 137 mètres), c’est le plus haut sommet de Turquie et des hautes terres arméniennes.
  • Petit Ararat : S’élevant à 12 782 pieds (3 896 mètres), c’est le deuxième plus haut sommet du massif.

Formation et caractéristiques géologiques

Le mont Ararat est un stratovolcan dormant, formé par l’accumulation de coulées de lave, de cendres et d’autres matériaux volcaniques. La dernière éruption connue s’est produite vers 2 500 avant notre ère.

Climat et faune

Le climat de la montagne varie avec l’altitude, allant de températures douces dans les contreforts à la neige et la glace à des altitudes plus élevées. Le paysage diversifié abrite une riche variété de flore et de faune, notamment :

  • Fleurs sauvages et plantes alpines
  • Mammifères comme les ours, les loups et les lynx
  • Plus de 100 espèces d’oiseaux

L’arche de Noé retrouvée en Turquie

Histoire biblique de l’arche de Noé

Dans l’histoire biblique, Dieu a demandé à Noé de construire une arche pour sauver sa famille et deux de chaque espèce animale d’un déluge mondial. Après le retrait des eaux de crue, l’Arche s’est immobilisée sur une montagne.

L’histoire biblique de l’arche de Noé

L’histoire de l’Arche de Noé se trouve dans le livre de la Genèse, chapitres 6-9. Dans ce récit, Dieu est découragé par la méchanceté de l’humanité et décide de nettoyer la Terre avec un grand déluge. Cependant, Dieu choisit Noé, un homme juste, pour construire une arche pour sauver sa famille et une paire de toutes les espèces animales sur Terre.

La Bible fournit des instructions spécifiques pour la construction de l’Arche, comme on le voit dans :

« Fais-toi donc une arche en bois de cyprès ; faites-y des chambres et enduisez-le de poix à l’intérieur et à l’extérieur. Voici comment vous devez la construire : L’arche aura trois cents coudées de long, cinquante coudées de large et trente coudées de haut. Faites-lui un toit, en laissant au-dessous du toit une ouverture d’une coudée de haut tout autour; mettez une porte sur le côté de l’arche et faites des ponts inférieurs, intermédiaires et supérieurs.Genèse 6:14-16 (nouvelle version internationale)

Noé obéit à l’ordre de Dieu et construit l’Arche. Les eaux de crue recouvrent la Terre, détruisant toute vie, à l’exception de celles à bord de l’Arche. Finalement, les eaux se retirent et l’Arche s’immobilise sur « les montagnes d’Ararat » (Genèse 8: 4 ).

Arche de Noé du Mont Ararat

Citations de papes et d’autres dirigeants chrétiens

Bien qu’il n’y ait pas beaucoup de citations directes de papes ou de dirigeants chrétiens éminents sur l’Arche, certains ont fait référence à l’histoire comme une allégorie ou un symbole pour divers enseignements spirituels .

Le pape François a utilisé l’histoire de l’arche de Noé comme symbole de la miséricorde de Dieu, soulignant l’importance d’accepter le pardon et la compassion de Dieu. Dans une homélie de 2016, il a déclaré :

« Le Seigneur s’est toujours souvenu de son alliance. Le Seigneur n’oublie jamais. Oui, il n’oublie que dans un cas où il pardonne les péchés. Après avoir pardonné, il perd la mémoire, il ne se souvient pas des péchés. Dans d’autres cas, Dieu n’oublie pas.

Saint Augustin d’Hippone (354-430), un théologien chrétien influent, a offert une interprétation allégorique de l’histoire dans son ouvrage, « Cité de Dieu ». Il considérait l’Arche comme un symbole de l’Église et du salut, le déluge représentant les épreuves et les tribulations de la vie.

Jean Chrysostome (349-407), un autre leader chrétien primitif, a écrit une série d’homélies sur la Genèse. Dans ces homélies, il a approfondi les leçons morales à tirer de l’histoire de l’arche de Noé, telles que l’obéissance à Dieu, l’importance de la foi et les conséquences du péché.

Alors que l’histoire de l’arche de Noé a été interprétée et discutée par divers dirigeants chrétiens à travers l’histoire , son message central de foi, d’obéissance et de miséricorde de Dieu reste au cœur de sa signification.

Mont Ararat comme lieu de repos présumé de l’arche

Le livre de la Genèse identifie « les montagnes d’Ararat » comme le dernier lieu de repos de l’arche de Noé. Beaucoup pensent que cela fait référence au sommet du mont Ararat en Turquie.

Recherches historiques de l’Arche

Au cours des siècles, de nombreuses expéditions ont tenté de localiser l’Arche sur le mont Ararat. Alors que certains ont prétendu trouver des preuves, aucune preuve définitive n’a émergé.

Conclusions controversées et débat en cours

Les allégations de découverte de l’arche de Noé sur le mont Ararat ont été accueillies avec scepticisme par les experts. Le manque de preuves concluantes a conduit à un débat en cours sur l’existence et l’emplacement de l’Arche.

Signification du mont Ararat

Importance religieuse

  1. Importance pour le christianisme : le mont Ararat a une signification particulière pour de nombreux chrétiens en raison de son association avec l’arche de Noé.
  2. Lien avec le judaïsme et l’islam : L’histoire de l’Arche est également partagée par le judaïsme et l’islam, ce qui rend le mont Ararat important pour les adeptes de ces religions également.

Impact sur les communautés locales et l’économie

Le mont Ararat attire des touristes et des pèlerins du monde entier, contribuant ainsi à l’économie locale. La montagne sert également de source d’eau pour les communautés voisines.

Écotourisme et efforts de conservation

Avec sa biodiversité unique et son importance culturelle, le mont Ararat est devenu un centre d’initiatives d’écotourisme et de conservation. Les efforts pour protéger les écosystèmes de la montagne et promouvoir le tourisme durable contribuent à assurer son avenir.

Visiter le Mont Ararat

Obtenir des permis et travailler avec des guides locaux

En raison de son emplacement à proximité de frontières sensibles et de son importance militaire, l’ascension du mont Ararat nécessite un permis spécial du gouvernement turc. Il est essentiel de travailler avec un voyagiste agréé qui peut obtenir les permis nécessaires et fournir des guides locaux expérimentés pour votre ascension.

Meilleur moment pour visiter et itinéraires recommandés

  • Meilleur moment pour visiter : La saison d’escalade idéale est de juin à septembre lorsque la météo est la plus favorable.
  • Itinéraires recommandés : L’itinéraire le plus populaire vers le sommet est l’approche sud, à partir du village de Doğubayazıt.

Se préparer à l’ascension : Trucs et conseils

  • Condition physique : Assurez-vous d’avoir une bonne condition physique et d’avoir une expérience préalable de la randonnée en haute montagne.
  • Acclimatation : Prévoyez du temps pour l’acclimatation afin de minimiser le risque de mal d’altitude.
  • Équipement : Apportez l’équipement approprié, y compris des vêtements chauds, des bottes solides et du matériel d’escalade.
  • Sécurité : Préparez-vous à des conditions météorologiques qui changent rapidement et suivez les conseils de vos guides locaux.
Mont Agri Mont Ararat Arche de Noé

Respecter l’environnement et l’importance culturelle

Lors de la visite du mont Ararat, il est crucial de respecter à la fois l’environnement et la signification culturelle de la montagne. Gardez ces principes à l’esprit :

  • Ne laisser aucune trace : Effectuez tous les déchets et minimisez votre impact sur les écosystèmes fragiles.
  • Sensibilité culturelle : Soyez conscient de l’importance de la montagne pour les différentes confessions et communautés, et respectez leurs croyances et leurs coutumes.
  • Soutenir les entreprises locales : Choisir des voyagistes et des hébergements locaux pour contribuer au bien-être économique de la communauté.

Conclusion

L’importance et le mystère du mont Ararat captivent les gens depuis des générations. En explorant ce sommet majestueux, n’oubliez pas de l’aborder avec respect, curiosité et ouverture d’esprit. Ce faisant, vous contribuerez à la préservation de ce trésor unique et des diverses communautés qui l’habitent.